La nature a horreur du vide dit-on.
Je dois être contre-nature car c'est le trop plein qui me fait horreur.
Trop plein d'objets, de souvenirs, d'affects, de soi, des autres.
Vivre dans une culture du manque, du pas assez, du toujours plus, de la frustration.
S'éloigner de la vérité, fuir, remplir, combler encore et toujours.
Oublier l'essentiel , la quintessence de la vie.
Le plein par le vide...

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly